Naissance

Ellipse ne s’est pas faite en un jour même si l’idée est née intuitivement rapidement.

En effet, la naissance d’Ellipse s’est imaginée sur le terrain grâce aux nombreuses rencontres de ces dernières années, et ce, dans divers lieux et rassemblements concernant le lien hommes-femmes sur le sacré, le divin, la sexualité où prédomine l’énergie active, le partage, le soutien et l’amour. Mes conférences régulières sur la psychologie biodynamique également sont des endroits d’entrevues singulières.

Ces multiples rencontres hommes-femmes, en petit comité ou en tête-à-tête, bercées par des conversations variées, complexes et multicolores sur le ton parfois, me montraient de manière très accentuée, et malgré la bonne volonté de chacun, que les hommes et les femmes que je rencontrais n’étaient pas forcément en possession de certaines données permettant de calmer le jeu dans les relations de couple. Calmer le jeu… En effet, c’était aussi mon histoire. « A ce jeu », les deux doivent être gagnants.

En tant qu’homme j’ai eu le plaisir d’échanger avec des femmes et des hommes pendant ces espaces de rencontres. Je me suis rapproché de certaines d’entre elles et de certains d’entre eux au fil des moments passés ensembles. La part du thérapeute psychocorporel biodynamique que je suis prenait de plus en plus de place naturellement au vu des questions qu’on me posait et des conversations qui devenaient intimes au fur et à mesure de la qualité des partages. J’ai vu de la douleur, de l’incompréhension, des doutes, de l’amour bien entendu et des projections invisibles noyées dans les histoires de chacun. C’est la quantité d’interrogations qui a fait germer en moi une nécessité de répondre à cette demande implicite. Femmes et hommes traversent les mêmes difficultés sans pour autant se les avouer ni les partager.

Je me suis reconnu et me suis vu touché sans être affecté. C’était bon signe. Cependant, « agir », est ce qui m’est venu. Il me semblait qu’apporter mon expérience d’homme et de thérapeute pourrait aider. Je ne sais pas tout et ai encore beaucoup à apprendre et à découvrir. Néanmoins, cela ne m’empêcherait pas pour autant d’aider en tant que thérapeute biodynamique les personnes qui le souhaiteraient.

Ellipse est donc surgie de mon esprit mais avec le message de s’adresser aux femmes. 
Pourquoi ? 
Je dirais… Mais pourquoi pas !

En fait c’est essentiellement parce que des espaces comme des cercles de femmes ou groupes d’hommes existent déjà. Ce sont de bons endroits et j’en ai l’expérience concernant les hommes.

Cependant, en tant qu’homme, parler aux femmes, recevoir les femmes, les accueillir telles qu’elles sont, leur répondre, les aider à répondre à leurs propres questions, les aider à mieux voir ce qui se passe en elles, voire éclaircir leur part de masculin ou le côté masculin de leur homme qu’elles ne comprennent pas pour l’instant, était un acte plus direct et plus efficace selon moi, pas forcément facile mais plus juste pour moi.

C’est aussi mon histoire qui me guide, certes, avec ce milieu féminin que je connais bien depuis tout petit, mais pourquoi ne pas le faire ?

Quoique vous fassiez vous ne ferez jamais l’unanimité. Certains vous épauleront et d’autres feront le contraire. Mais si vous faites ce que vous avez à faire, alors les choses s’ouvriront à vous ce qui au final profitera à tous.

C’est aussi pour cette raison que j’ouvre ces espaces de rendez-vous pour les femmes animés par un homme thérapeute biodynamique. Soutenir et accompagner celles qui le souhaitent, faire ce que j’ai à faire en tant qu’homme, agir an tant qu’adulte et répondre à mon envie de réaliser ce qui est juste pour moi.

Vous êtes les bienvenues.

Stiv RAÏLO MARCHAL